Dans un monde des affaires dynamique et changeant, les PME suisses sont confrontées à une pénurie de personnel IT qualifié, ce qui rend plus difficile la transformation nécessaire pour maintenir la compétitivité. Le rôle de l'informatique évolue de la maintenance stable des modèles commerciaux traditionnels vers le soutien agile des innovations commerciales numériques, où l'utilisation rapide de la technologie est décisive et où les actifs numériques sont de plus en plus créateurs de valeur.

La question se pose alors de savoir quels services peuvent être standardisés de manière compacte et confiés avec succès à un partenaire. Il n'est pas judicieux de commencer par la spécialisation de certaines applications ou services, car ceux-ci disposent de trop d'interfaces internes et externes dans une infrastructure moderne. Il faut un petit nombre de partenaires qui puissent prendre en charge la plus grande part possible de l'exploitation avec les interfaces respectives. Le chaos, avec des charges administratives inutilement élevées et des interfaces sujettes à des erreurs, n'est ni nécessaire, ni pertinent.


Externaliser l'infrastructure de base et les Workplaces
L'exploitation de l'infrastructure informatique de base et des postes de travail ne fait généralement pas partie des activités principales d'une entreprise. Il est possible de les standardiser et de les confier à un partenaire. Il faut se concentrer sur l'innovation, l'adoption de technologies et la transformation. Souvent, la sécurité et la conformité figurent également, à juste titre, en tête de la liste des priorités.

Pour savoir ce qui doit être externalisé, il est recommandé d'adopter une approche centrée sur la charge de travail : quelle est la priorité de la charge de travail qui a du sens, quel est le bon foyer et le bon modèle de référence pour les applications de base dans l'informatique de demain ? Si l'infrastructure de base et les espaces de travail sont confiés à un partenaire de confiance, l'équipe informatique de l'entreprise n'a déjà plus à s'occuper de deux tâches informatiques coûteuses. En outre, il peut être plus facile d'augmenter l'efficacité et la productivité dans ces domaines et de réaliser des économies de coûts.

Comme nous l'avons déjà mentionné, il n'y a plus de transformation informatique sans se concentrer sur la cybersécurité. La conclusion la plus importante est que la sécurité n'est pas une discipline en soi, mais qu'elle fait partie intégrante de toute initiative et de tout système. Lorsque nous parlons de modèles de référence ou même d'exploitation, la sécurité est donc bien un facteur déterminant. Pour moi, lors du choix d'un partenaire informatique, la compétence en matière de sécurité dans la discipline déterminante pour l'entreprise est donc également un facteur de décision important.


Construire des ponts entre le business et l'IT
La réussite dans la transformation numérique est aujourd'hui un facteur de succès décisif pour toute entreprise, mais elle va bien au-delà de l'exploitation et de la mise à jour des systèmes ou de l'introduction de nouvelles technologies. Elle implique une réorientation fondamentale de la manière dont les entreprises utilisent et intègrent leur infrastructure TIC afin de stimuler la croissance et l'innovation. En même temps, il s'agit d'une entreprise complexe qu'il est préférable d'aborder en collaboration avec un partenaire.

Le mieux est de faire appel à un fournisseur de services complets qui, en tant que partenaire de numérisation global, peut couvrir différentes disciplines de la transformation.

BUSINESS et IT doivent collaborer de manière intégrée pendant et après la transformation, afin que les besoins du business soient traduits en une infrastructure IT efficace. Le partenaire, en tant qu'interlocuteur central, veille à ce que l'informatique soit à l'épreuve du temps à l'aide d'une approche méthodique et de processus standardisés.

Un tel partenariat permet de relever les défis de manière optimale et de limiter le nombre d'interfaces. Un fournisseur de services complets central permet en outre d'éviter la gestion complexe et parfois épuisante de différents partenaires et prestataires de services informatiques.


L'auteur : Alexander Burkert est Chief Sales Officer FSP chez le prestataire de services informatiques BUSINESS IT (qui fait partie du groupe Sonio). L'objectif de notre entreprise est de relever les défis de nos clients en tant que fournisseur de services complets, afin qu'ils puissent se concentrer sur leur activité principale, et de toujours mettre à disposition les meilleures solutions technologiques possibles avec succès et fiabilité.